De Saint-Justin vers Douzevielle

Il est 14h à Saint-Justin. Une centaine de randonneurs impatients se laissent embarquer pour une balade contée à la rencontre des bergers. A leur tête, Pierre Molinier, un conteur truculent qui leur a promis de ne dire que la vérité et non des carabistouilles! C’est ainsi qu’ils écouteront les petites histoires d’ici, en tout cas tout ce qui aurait pu s’y passer notamment le véritable histoire de la Poule au Pot. On profite d’une halte pour découvrir le Chai de Soube et son étonnante bergerie transformée en Musée du Paysan.

Le troupeau arrive dans la poussière des chemins landais. L’arrivée sur le village ne passe pas inaperçue. Le convoi exceptionnel emprunte la D933 sous le regard des enfants de l’école et des automobilistes surpris et ravis de voir un tel cortège

Sur la Place des Tilleuls les curieux observent le ballet des moutons disciplinés par les chiens. Babar, le lama pose pour les photographes. Pas de doute, c’est la star de l’édition! Tout est dans l’attitude, la pose fière et digne!

Après la petite pause, Place des Tilleuls, la Route de la Transhumance poursuit son chemin vers la Ferme de Jeamnet où le Club Amitiés d’Automne s’affaire. Près de 200 personnes sont déjà présentes pour assister à la cuisson du pain dans le four traditionnel. Les boulangers confectionnent également des petits pains au jambon et des coques, de quoi remplir l’estomac des randonneurs affamés. L’association Culturelle Sarbazanaise assure l’ambiance avec la musique et les danses traditionnelles.

Après le réconfort, l’effort! Encore quelques petits kilomètres et la Route de la Transhumance s’arrête sur le quartier de Douzevielle pour la soirée et la nuit. Grosse ambiance près du « Casino » et sous le chapiteau qui accueille plus de 300 convives. La Poule au Pot servie par le Comité des Fêtes de Douzevielle est une valeur sûre de la fête de la Transhumance à Saint-Justin.

.

La Route de la Transhumance
Assign a menu in the Left Menu options.